Armen Godel

Portrait d'Armen

Le Théâtre

Quoi de plus beau que des voix qui se perdent
dans le fond d'un jardin...?

Dans le silence, il y a de la parole.
Dans le mutisme, il n'y en a plus.
A. G.
Comme au théâtre, quand le rideau avec solennité s'affale,
et qu'apparaissent les figures,
d'abord par le visage, puis par le reste du corps,
et qu'elles se dressent en un mouvement doux et continu,
jusqu'à ce qu'elles soient entièrement visibles,
les pieds posés sur le bord de la scène...
Ovide, Les Métamorphoses
Le personnage de camillo, dans Le Conte d'hiver de shakespeare, n'apparaît-il pas comme le protagoniste, celui qui domine le chaos, le réoriente, répare le désastre, amène la fin heureuse? La tâche de l'acteur, au fond, ne consiste-t-elle pas aussi en cela?
Jacques May

Les rôles

Depuis 1961 à ce jour, au cours de ma déjà longue carrière, j'ai eu le bonheur d'interpréter plus de 120 rôles au théâtre. La liste étant trop longue, je me contenterai de citer ici quelques-uns des metteurs en scène sous la direction desquels j'ai eu le privilège de travailler. Ne sont mentionnés que les spectacles les plus importants, le rôle tenu étant transcrit en italiques :

François Simon (Richard II, Shakespeare, Aumerle), Philippe Mentha (La Tempête, Shakespeare, Ferdinand), Pierre Debauche, Jorge Lavelli (Godot est arrivé, Bulatovic, Pozzo), François Rochaix (Le Bourgeois Schippel, von Sternheim, Schippel ; Baal, Brecht, Eckart ; Arturo Ui, Brecht, Gobbola ; Mère Courage, Brecht, l'aumônier ; Molière, Boulgakov, Louis XIV), André Steiger, Roland Deville (La Forêt, Ostrovski, l'acteur tragique), Martine Paschoud (La Parisienne, Becque, Dumesnil ; Le Barbier de Séville, Beaumarchais, Bartholo ; Le Conte d'hiver, Shakespeare, Camillo), Benno Besson (Hamlet, Shakespeare, Marcellus, Osric), Manfred Karge (Galileo Galilei, Brecht, le curateur Priuli), Matthias Langhoff (La Mission/Perroquet Vert, Müller/Schnitzler, Scaevola ; L'Inspecteur-Général, Gogol, le juge Liapkine-Tiapkine), Karge/Langhoff (Prométhée enchaîné, Eschyle/Müller, Okeanos), Bernard Chartreux, Jean Jourdheuil (Vie de Gundling, Müller), Claude Straatz (Monsieur Bonhomme et les incendiaires, Frisch, Durassier), Brigitte Jacques-Wajeman (L'Illusion comique, Corneille, Prydamant), Valentin Rossier (Hamlet, Shakespeare, Polonius), Daniel Jeanneteau (Adam et Eve, Boulgakov, Pontchik-Nepobjeda), Anne Bisang (Barbelò, Srbljanovic, Drago), Pietro Musillo (Océan/Mer, Barricco, Père Pluche).

Ces spectacles ont été créés ou donnés principalement et en particulier dans les théâtres et festivals suivants : théâtres de Carouge, de l'Atelier, de la Comédie, de Poche, de Saint-Gervais, du Grütli, du Loup, Am Stram Gram et Grand-Théâtre/Opéra (tous Genève) ; Théâtre de Vidy et Kléber-Méleau (Lausanne) ; Festivals d'Avignon, Liège, Nancy, Barcelone, Turin et Novi Sad ; théâtres de Boulogne, Gennevilliers, Montreuil, des Amandiers (Nanterre), Gérard-Philippe (Saint-Denis) ; Théâtre de la Ville, TNP Chaillot, Athénée Louis-Jouvet, Théâtre de la Cité Universitaire (Paris), Théâtre des Célestins, TNP-Villeurbanne (Lyon)...



Vie de Gundling
Heiner Müller, Vie de Gundling
m.e.s. Jean Jourdheuil, Comédie de Genève, 2014
Armen Godel (Lessing), Mirjam Ellenbroek, Nalini Menamkat
Ce dimanche-là!
José Donoso, Ce dimanche-là !
m.e.s. Roberto Salomon, Théâtre Saint-Gervais, 1992
Armen Godel (Don Alvaro)
La mission
Müller/Schnitzler, La Mission/Au Perroquet Vert
m.e.s., Matthias Langhoff, Théâtre de Vidy, Festival d'Avignon, 1989
Armen Godel (Vieil esclave)


Prométhée enchaîné
Eschyle /Heiner Müller, Prométhée enchaîné
m.e.s. Manfred Karge/Matthias Langhoff, Théâtre de Carouge, 1978
Armen Godel (Okeanos)
Arturo Ui
Bertolt Brecht, Arturo Ui
m.e.s. François Rochaix, Théâtre de Carouge, 1976
Armen Godel (Gobbola), Jean-Luc Bideau (Arturo)



Le travail de lecteur

Depuis plusieurs années, j'ai développé parallèlement une nouvelle activité : la lecture de textes en public. Elle s'est exercée principalement à la Radio (RTSR), à la Maison Rousseau de la littérature, dans des universités (Genève, Neuchâtel, Besançon, Bruxelles), mais aussi dans des librairies, telles "Le Rameau d'Or", "Le Parnasse" à Genève, "Ombres Blanches" à Toulouse, ainsi que dans des lieux de spectacles tels que le Théâtre de Carouge, Le Grütli ou "Le Monde à part" à Genève. J'y ai lu des auteurs : Tchékhov, Thoreau, Ring Lardner, Nicolas Bouvier, Murakami, mais aussi quelques-uns de mes propres textes.

À mentionner en particulier :



Les mises en scène

Près d'une trentaine de mises en scène, parmi lesquelles :


Et une trentaine de stages d'interprétation dans les écoles professionnelles (ESAD, ERAD), dont :


Britannicus
Racine, Britannicus,
m.e.s. Armen Godel, Théâtre du Grütli, 2002
Catherine Epars (Agrippine)
Britannicus
Racine, Britannicus,
m.e.s. Armen Godel, Théâtre du Grütli, 2002
Lucienne Olgiati (Junie)


Le Fusil de Chasse
Inoue Yasushi /Armen Godel, Le Fusil de Chasse
m.e.s. Armen Godel, Théâtre Saint-Gervais, 1987
Laurence Calame (Midori)
Entre soi on s'arrange
Alexandre Ostrovski, Entre soi on s'arrange
sous la direction de Armen Godel, ESAD, 1985
(de gauche à droite) David Bauhofer, Antoine Basler, Nicole Reichel, Jérôme Chapatte


Hanjo! Hanjo!
Mishima Yukio/Zeami, Hanjo ! Hanjo !
m.e.s. Armen Godel, Salle Patinò, Genève, 1984
Christiane Suter (Hanako), Dominique Favre-Bulle (Jitsuko)
Hanjo! Hanjo!
Mishima Yukio/Zeami, Hanjo ! Hanjo !
m.e.s. Armen Godel, Salle Patinò, Genève, 1984
Dominique Favre-Bulle (Jitsuko)


Sur la grand'route
Anton Tchékhov, Sur la grand'route
m.e.s. Armen Godel, Théâtre de l'Atelier, 1963
Alain Lecoultre, Nina Tchkotova, Marika Hodjis (Pèlerins), Armen Godel (Mérik)